Découvrez l'immobilier sur Arras et sa région
29 Août

Empruntez à moins de 1% sur 15 ans pour acheter un appartement à Arras !

En juillet, les taux des prêts du secteur concurrentiel (hors assurance et coût des sûretés) se sont établis à 1,20 % en moyenne. Pour le 14e mois consécutif, ils ont été inférieurs au rythme de l’inflation, confirmant une situation inédite depuis la Libération. Cette situation a été rendue possible par des conditions de financement et de refinancement de la production de crédits particulièrement favorables : l’abondance de liquidités et de ressources d’épargne bon marché, dans un paysage façonné par la politique monétaire suivie par la BCE. Ainsi, les taux des crédits immobiliers sont presque 5 fois moins importants qu’au début des années 2000 … et 12 fois plus élevés qu’à la fin des années 80 !

Vous souhaitez acheter un appartement à Arras ? Sachez-le, la moitié des ménages qui empruntent sur 15 ans bénéficient de crédits à moins de 1 %. Et ce sont toujours les emprunteurs sur 25 ans qui, depuis un an, ont bénéficié des baisses de taux les plus importantes, au moins 30 points de base en moyenne. Pour tous les autres groupes, la baisse des taux est aussi significative, de l’ordre de 25 points de base.

Pour emprunter, les acquéreurs jouent sur la durée
En juillet 2019, la durée des prêts s’élève à 229 mois en moyenne. Depuis le début de 2014, les durées des prêts bancaires se sont allongées de 30 mois. Jamais les durées moyennes des prêts bancaires n’ont été sur des niveaux aussi élevés.

Couplée à la baisse des taux d’intérêt, cette évolution a évité que la détérioration de la solvabilité des emprunteurs, du fait de la hausse des prix, pèse trop lourdement sur l’activité de production de crédit. Mais à elle seule, cette amélioration des conditions de crédit n’aurait pas permis la réalisation des projets immobiliers d’une large partie de la demande, notamment celle des ménages jeunes et modestes, si dans le même temps les établissements bancaires n’avaient pas accepté une diminution des taux d’apport personnel exigés.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée